Aller à l'en-tête Aller au menu principal Aller au contenu Aller au pied de page

Officier de police

Les concours
Officier de police
Informations relatives au concours externe d'Officier de la Police nationale

Pour toutes les informations relatives au concours : ici

Les épreuves

I. Épreuves d'admissibilité

1/ dissertation de culture générale, sujet lié à l'évolution des idées et des événements politiques, économiques et sociaux en France et dans le monde à partir du XXe siècle (durée 4h, coef. 4)

2/ résolution d'un cas pratique : à partir de plusieurs documents administratifs et de graphiques d'une trentaine de pages maximum, le candidat doit proposer des solutions à la problématique qui lui ait posé. Il doit être capable de se projeter dans cette situation, de proposer des solutions pour résoudre cette situation et d'argumenter ses propositions (durée 4h, coef. 3)

3/ questionnaire à choix multiple (QCM) ou à réponses courtes sur des questions de connaissances générales portant sur : (durée 1h, coef. 3) : 

  • l'actualité politique française et internationale ;
  • les institutions politiques françaises et européennes et leur fonctionnement ;
  • les règles de la citoyenneté ;
  • l'organisation et les missions des services de la police et du ministère de l'Intérieur.

4/ questionnaire à choix multiple ou à réponses courtes portant sur le droit administratif général et les libertés publiques (durée 1h, coef. 2)

5/ composition sur le droit et la procédure pénale (durée 3h, coef. 2). Le candidat est autorisé à apporter le code pénal, le code de procédure pénale, le code de la sécurité intérieure et les recueils de lois (sans aucun note que les références aux textes législatifs). 

II. Épreuves de pré-admission

Deux épreuves sportives (coef. 3) - toute note inférieure à 7/20 est éliminatoire

1/ parcours d'habité motrice (PHM) : 10 ateliers à franchir, parcours chronométré à partir du 2e atelier. Epreuve de vitesse. Si le candidat ne parvient pas à franchir une étape, il est sanctionné d'une pénalité de 5 à 30 secondes. La note finale est comptabilisée en fonction de son chronomètre et de ses pénalités.

  • sur une distance de 20 mètres, le candidat doit porter un sac de 25kg pour les femmes et 40kg pour les hommes. Il a maximum 3 minutes pour franchir cette étape. Après trois tentatives, il est pénalisé d'un point sur sa note finale ;
  • série de trois flexions-extensions (pompes) pour les femmes, cinq pour les hommes ;
  • franchir trois haies d'une hauteur de 61cm pour les femmes, et de 71cm pour les hommes, espacées de 4 mètres ;
  • parcourir en équilibre une poutre de 5 mètres située à un mètre de hauteur ;
  • franchir un parcours de cerceaux en alternant un pied dans chaque cerceau ;
  • effectuer cinq appuis alternés sur un banc de 50cm, successivement un pied sur le banc et un pied sur le sol ;
  • franchir deux chevaux en mousse d'une hauteur de 12àcm et espacés de 2,20m ;
  • progresser sous un appareillage formant un tunnel de trois mètres ;
  • slalomer sur 45m pour contourner des cônes, alternativement à sa droite et à sa gauche. 

Tout abandon en milieu de parcours ou de refus par le candidat à réaliser un atelier entraîne une note de 0/20 pour l'ensemble du parcours.

2/ test d'endurance cardio-respiratoire (TECR) : le candidat doit accomplir des allers-retours en courant sur une distance de 20 mètres à une vitesse qui s'accélère progressivement suivant des paliers. Pendant les deux premières minutes, le candidat court à une allure constante modérée de 8km/h. La vitesse augmente progressivement toutes les minutes. Un bip sonore indique le rythme que le candidat doit prendre pour effectuer les 20 mètres. Il doit réguler sa vitesse pour être au moins à deux mètres d'une des deux extrémités des 20m à chaque fois que le bip retentit. Le rythme s'accélère toutes les minutes. Lorsque le candidat s'arrête ou s'il ne parvient plus à être dans la zone d'admissibilité lorsque le bip retentit, l'épreuve s'arrête. Le candidat est alors noté en fonction du dernier palier qu'il a validé. Pour obtenir une note supérieure à 7/20 et éviter l'élimination, une femme doit valider le palier des 4'15", et un homme le palier le palier des 6'30". 

III. Épreuves d'admission

1/ tests psychotechniques écrits : série de questions (durée 3h). Les résultats ne sont pas notés et sont interprétés par un psychologue et donnés au jury. Ils permettront d'aider les examinateurs à comprendre le profil psychologique, la personnalité du candidat et sa capacité à travailler en groupe. 

2/ mise en situation individuelle (préparation 30min, durée 30min, coef. 4). Le candidat tire au sort un cas pratique qui décrit une situation problématique fictive. Un dossier de 10 pages maximum accompagne parfois le cas pratique, composé de documents aidant à comprendre les enjeux de la problématique. Après 10min d'exposé, le candidat répond aux questions des examinateurs qui cherchent à évaluer ses compétences comportementales. Le candidat n'est pas jugé sur ses capacités techniques à résoudre la situation, mais sur sa capacité à établir des relations, à collaborer, à accepter l'autorité, et sur ses valeurs. 

3/ épreuve orale de langue étrangère (durée 15min, coef. 3). Langue choisie à l'inscription au concours parmi l'allemand, l'anglais, l'espagnol ou l'italien. Le candidat prend connaissance d'un texte dans la langue choisie, puis échange sur ce texte avec le jury. 

4/ entretien avec le jury (préparation 35min, coef. 5) : le candidat tire au sort un sujet d'actualité et prépare des questions d'ordre général sur le sujet. L'entretien permet au jury d'apprécier les facultés de réflexion et les connaissances du candidat, ainsi que sa motivation et son aptitude à exercer les missions d'un officer de police. 

ANNALES

1/ Culture générale : 

  • sujet 2018 : "Notre maison brûle et nous regardons ailleurs". Commentez cette citation de Jacques Chirac lors de l'assemblée plénière du IV Sommet de la Terre à Johannesburg (Afrique du Sud) le 2 septembre 2002. 
  • sujet 2017 : comment l'évolution du travail transforme-t-elle notre société ? 
  • sujet 2016 : la culture est-elle une affaire d'Etat ? 
  • sujet 2015 : peut-on admettre l'insécurité dans nos sociétés contemporaines ?

2/ QCM/réponses courtes de connaissances générales : 

  • annales 2018 : la zone d'aménagement différée de Notre Dame des Landes (5 points) ; les accords de Schengen et leurs évolutions (9 points) ; la Catalogne, du référendum du 1er octobre 2017 aux élections de décembre 2017 (6 points)
  • annales 2017 : le médiateur interne de la police nationale : rôle et saisine (5 points) ; le plan VIGIPIRATE : évolution depuis sa création et modalités de mise en oeuvre (5 points) ; la Loi portant sur la Nouvelle Organisation du Territoire de la République (8 points)

3/ QCM/réponses courtes de droit administratif général et les libertés publiques : 

  • annales 2018 : la responsabilité pour faute : la faute de service, définition et appréciation (10 points) ; les compétences du Préfet de département (10 points)
  • annales 2017 : la liberté de manifestation, définition et procédure (14 points) ; le Tribual des conflits, le règlement des conflits positifs (4 points)

4/ Droit et procédure pénale

  • sujet 2018 : la légitime défense
  • sujet 2017 : les privations de liberté avant jugement
  • sujet 2016 : l'entraide répressive européenne