Aller à l'en-tête Aller au menu principal Aller au contenu Aller au pied de page
Toutes les informations relatives au concours externe de l'École Nationale d'Administration (ENA)

Pour toutes les informations relatives au concours : ici

Arrêté d'organisation du concours du 16 avril 2014 

Les épreuves d'admissibilité ont lieu dans des centres d'examen situés en métropole et en outremer définis chaque année par l'arrêté (à paraître) autorisant l'ouverture du concours externe, du concours interne et du troisième concours d'entrée à l'Ecole nationale d'administration.

Les épreuves

I. Épreuves écrites d'admissibilité

1/ composition de droit public (durée 5h, coef. 4). Un court dossier de maximum 10 pages est mis à la disposition des candidats

2/ composition d'économie (durée 5h, coef. 4). Un court dossier de maximum 10 pages et mis à la disposition des candidats

3/ composition sur une question contemporaine d'ordre général portant sur le rôle des pouvoirs publics et leurs rapports à la société (durée 5h, coef. 4)

4/ rédaction d'une note d'analyse et de propositions en questions sociales à partir d'un dossier de 25 pages maximum (durée 5h, coef. 4) 

5/ rédaction, en finances publiques, de réponses synthétiques à des questions courtes, pouvant être accompagées de textes, graphiques ou tableaux statistiques à expliquer et commenter (durée 3h, coef. 3) 

II. Épreuves orales d'admission

1/ épreuve orale portant sur les questions relatives à l'Union européenne (préparation 1h, durée 30min - dont 10min maximum d'exposé liminaire -, coef. 3). Les candidats ont accès aux traités régissant l'UE et aux grands arrêts de la jurisprudence européenne pendant leur prépration (Liste des documents relatifs à l'UE mis à disposition durant la préparation de l'épreuve)

2/ épreuve orale portant sur les questions internationales (préparation 10min, durée 30min - dont un exposé liminaire d'au plus 10min - coef. 3)

3/ épreuve d'entretien permettant d'apprécier la personnalité, les motivations et le parcours des candidats (durée 45min - dont un exposé liminaire d'au plus 10min -, coef. 6). Seuls les candidats admissibles seront invités à renseigner une fiche individuelle et à la transmettre par voie électronique dans le respect du délai indiqué. Ce support permet notamment aux titulaires d'un doctorat de présenter leurs travaux universitaires. Les éléments ainsi fournis donnent lieu à un échange durant une partie de l'entretien qui, pour les titulaires d'un doctorat, est consacré à la reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle résultant de la formation à la recherche et par la recherche, conformément à l'article L.412-1 du code de la recherche. 

4/ épreuve collective d'interaction permettant d'apprécier, dans l'exercice de difféents rôles, les aptitudes comportementales et relationneles des candidats (coef. 3). Le candidat est placé dans trois situations, sucessivement, dans un ordre aléatoire : "exposant" (proposer un point de vue), "répondant" (engager une discussion et débattre avec l'exposant) et "observateur" (analyser les échanges). Après avoir tenu le rôle d'observateur, le candidat est interrogé durant cinq minutes par le jury. 

5/ épreuve orale en anglais consistant en la lecture d'un extrait et le commentaire d'un texte de 600 mots environ suivis d'une conversation avec le jury (préparation 15min, durée 30min, coef. 3). 

Les épreuves d'admission se déroulent pour les seuls candidats admissibles, dans les locaux parisiens de l'école : 2 avenue de l'Observatoire, 75006 Paris.